Menu

« Mueverte en verde »: les bus madrilènes bientôt équipés de toits végétalisés !

La construction de la ville de demain se veut écologique. De plus en plus, nous cherchons à remettre la nature en ville pour accéder à un meilleur cadre de vie, mais aussi à une meilleure qualité de vie. Verduriser les villes, c’est aussi permettre de « recycler » la pollution produite par nos transports et améliorer la qualité de l’air. La tendance est d’occuper les espaces non-occupés dans la ville. Les toits des immeubles se voient donc assaillis par les potagers ou les fermes urbaines. Mais qu’en est-il des toits de nos transports ?




En Espagne, l’artiste et paysagiste Marc Granen a apporté sa contribution à la mairie de Madrid. C’est en observant des photographies aériennes de la ville qu’il s’est rendu compte de la superficie disponible que constituaient les toits des bus. Pour Madrid, cela signifie que 100.000 m² sont inutilisés. En sachant qu’un mètre carré peut absorber 20 kilos de CO2, cela représente une absorption de 2 millions de kilos à l’échelle de la ville.

Un écosystème mobile

L’idée de Marc Granen a déjà été mise en application sur un bus test. C’est un véritable écosystème qui s’est développé. Des plantes, des insectes et même des grenouilles ont emménagé sur les toits. Poser une toiture végétale sur les toits des bus permet également de réguler la température intérieure du bus. Pendant la période estivale, la température interne serait inférieure de 3 à 4 degrés.
 
Face à ces résultats, l’ensemble des bus de la première compagnie locale EMT (Empresa Municipal de Transportes) en a été équipé. 130 bus seront équipés dans le cadre du projet Muerte en Verde, Déplace-toi en vert. Une solution esthétique et économique pour contribuer à l’amélioration de notre cadre urbain !

Source: http://www.lumieresdelaville.net/



Génération Végétale | Actualités | Solutions | Livres | On soutient


Newsletter